Fernando Santos : « Nous allons aller à l’Euro grâce au match de demain »

Fernando Santos en conférence de presse

Le sélectionneur du Portugal, Fernando Santos, s’est montré très confiant en conférence de presse, avant la rencontre primordiale pour la qualification à l’Euro 2020.

Cristiano Ronaldo a marqué 98 buts pour l’équipe nationale, quel est le plus beau selon vous ? « J’espère que ce sera celui qu’il va marquer demain. »

Une dernière finale pour 2019 !

Match décisif : « Cette rencontre face au Luxembourg s’apparente à une finale. Tout le monde connaît leur valeur, le match contre la Serbie en est un bon exemple. Nous devons nous focaliser sur ce que nous savons et devons faire. Si nous faisons cela, avec plus ou moins de difficulté, nous obtiendrons ce que nous voulons: participer à la phase finale de l’Euro. »

Le style de jeu adverse : « Le Luxembourg est une équipe très bien organisée, qui joue sans crainte, ils l’ont démontrés lors de la seconde mi-temps du match contre la Serbie. Mais si nous réussissons à faire ce que nous avons fait lors du dernier match, nous pourrons alors gagner. »

Play-off ? « Nous ne pensons pas aux play-off, nous allons aller à l’Euro grâce au match de demain. »

La possibilité qu’il y ait des changements par rapport au match contre la Lituanie : « C’est l’équipe qui, à mon avis, était la meilleure pour le match face à la Lituanie. C’est la première fois que nous avons formé ce onze . J’ai compris qu’ils étaient les meilleurs joueurs pour ce match. Nous avons 72 heures, nous devons voir comment les joueurs se débrouillent, comment ils récupèrent, il n’y a ni titulaire ni de non titulaire ici, il y a 24 joueurs, tous prêt à jouer. »

Les conditions de la rencontre

Quel sera l’adversaire le plus dur: le froid, le terrain ou le Luxembourg ? « Notre seul adversaire est le Luxembourg. Les autres aspects sont des aléas du football, pas des adversaires. Il y a des joueurs qui jouent ou qui ont joués dans des pays très froids, il n’y a aucune excuse comme l’a dit Bernardo Silva. L’important est de se concentrer sur ce que nous devons faire. Notre qualité fera le reste. »

Toujours sur l’état de la pelouse : « L’UEFA nous a demandés de nous entraîner ici [Stade Bissen, à 30 km de la ville de Luxembourg]. Nous avons joué ici il y a quatre ans et il n’y a pas eu de problème. »

Solutions pour l’état du terrain : « Il y a quatre ans, le terrain n’était pas bon non plus, il pleuvait, c’était un terrain difficile, l’adversaire était aussi difficile … Demain, si le terrain est difficilement praticable, ça le sera pour les deux équipes, mais je ne doute pas que mes joueurs sauront donner le meilleur d’eux-même. »

À lire aussi : Bernardo Silva : « Les supporter Portugais ? C’est comme si nous étions à domicile »

Crédit : O Jogo

Tu as aimé l'article ? Partage le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

LAISSE UN COMMENTAIRE

Plus d'informations