Ligue Des Nations : le double sacre du Portugal

portugal à la ligue des nations

Aujourd’hui en ce 9 juin, le football portugais célèbre l’anniversaire du sacre en Ligue Des Nations. Des débuts du Portugal en phase de poule sans le légendaire capitaine Ronaldo jusqu’au but héroïque de Gonçalo Guedes victorieux. AS Quinas vous propose un flashback du parcours de la Seleção dans la compétition qu’elle a remportée il y a 365 jours…

Ligue des Nations : la phase de qualification

Pour rappel la Ligue des Nations est une compétition qui se déroule avec une première étape de phase de poules constituée de 3 équipes par groupe. Un système de montée/descente est inclus, en l’occurrence le Portugal était déjà au plus haut niveau (Ligue A) avec dans son groupe l’Italie et la Pologne.

Durant la phase de poules, Fernando Santos aligna pratiquement toujours la même composition, à quelques exceptions près. Rafa et Bruma ont alterné sur l’aile gauche, ou encore Kevin Rodrigues (face à la Pologne au match retour) et José Fonte (face à l’Italie au match retour) ont également pu faire partie du onze de départ lors d’un match. Il est également important de rappeler que Cristiano Ronaldo a été absent des phases de poules, afin de s’acclimater à son nouveau club, la Juventus, suite à son transfert lors du mercato estival (saison 2018-2019).

1er match : Portugal – Italie (1-0), le 10 Septembre 2018 à la Luz

Le début du parcours de la Seleção dans la compétition se fit à la maison Benfiquiste, le 10 Septembre 2018 contre les Italiens de Roberto Mancini. L’équipe de départ alignée par Fernando Santos se présenta en 4-3-3.

Dans un Stade de la Luz rempli de 52 665 spectateurs, ce fut un match en faveur du Portugal qui a dominé dans son ensemble la rencontre malgré quelques offensives Italiennes. Le Portugal, après une multitude d’occasions trouva la brèche au début de la seconde mi-temps (48ème) par André Silva sur un service de Bruma. Sans un grand Donnarumma des grands soirs, le score aurait pu être beaucoup plus lourd pour la Squadra Azzura.

Andre Silva celèbre son but avec le Portugal
Andre Silva celebrates after scoring 1-0 during the Nations League match between Portugal and Italy on 10th September 2018 Photo : Global Imagens / Icon Sport

2ème match : Pologne – Portugal (2-3), le 11 Octobre 2018 à Chorzow

C’est au Stadion Slaski que la Seleção poursuit son parcours, avec une équipe de départ assez similaire à celle du match précédent, toujours dans un 4-3-3.

La Pologne trouva en premier la brèche par Piatek sur une belle tête suite à un corner peu de temps après le quart d’heure de jeu (18ème 1-0). La réaction portugaise se fit après un débordement de Pizzi, qui sert sur un plateau André Silva auteur d’une magnifique déviation, remit la Seleção sur des bons rails (31ème 1-1).

Ligue Des Nations : le double sacre du Portugal
André Silva avec le Portugal pendant le match de la Ligue des nations de l’UEFA entre la Pologne et le Portugal le 11 octobre 2018.

Une dizaine de minutes plus tard, sur une incroyable passe lobée de Ruben Neves, Rafa part seul au but et dès sa première touche et élimine le gardien polonais. Le but vide devant lui, il se fait faucher par Glik qui par la même occasion pousse le ballon au fond de son propre filet (41ème 1-2).

Six minutes après le retour des vestiaires; de Mario Rui à Bernardo Silva il n’a fallu que 3 passes et un petit rush solitaire du numéro 10 pour pousser le portier adverse à faire une faute de main pour creuser l’écart (51ème 1-3). La Pologne réduit l’écart par une belle frappe de Blaszczykowski qui trompa Rui Patricio (76ème 2-3) . Sans conséquence la Seleção Das Quinas enregistre ainsi déjà sa deuxième victoire en deux matchs.

3ème match : Italie-Portugal (0-0), le 17 Novembre 2018 à San Siro

C’est en Lombardie que le Portugal retrouve l’Italie pour le match retour. Après une belle victoire méritée au match aller , un match nul suffit aux hommes de Fernando Santos pour accéder au Final Four (phase finale du tournoi). Toujours très peu de changement dans la composition, seul José Fonte remplace Pepe par rapport au match aller.

Devant près de 72 000 spectateurs, les Portugais sont fait dominer tout au long de la rencontre sans proposer réellement de jeu et d’actions concrètes. On pourra ainsi remercier une bonne défense et surtout le capitaine du soir (Rui Patricio) pour ses exploits face à la déferlante Azzuri. On comprend très vite les motivations qui ont été affichées, à savoir venir chercher le match nul qualificatif.

Image
Bernardo Silva et Joao Mario avec le Portugal face à l’Italie pendant le match de la Ligue des Nations de l’UEFA au stade San Siro de Milan. Date de la photo : 17 novembre 2018.

4ème match : Portugal – Pologne (1-1), le 20 Novembre 2018 à Guimarães

C’est un match sans grand enjeu qui a lieu au stade Alfonso Henriques, avec une équipe très largement remaniée du côté du Portugal, par exemple avec la présence de Kevin Rodrigues dans le onze de départ. Le Portugal se fait secouer par une belle équipe Polonaise qui n’est pas venue pour faire simplement de la figuration en terre Lusitanienne.

C’est encore André Silva qui trouve le chemin des filets pour son 3ème but dans la compétition en 4 matchs disputés (34ème 1-0). C’est à la 63ème minute que Danilo Pereira commet la faute de trop et offre un penalty à Milik qui s’en charge lui-même. Par la même occasion, Danilo a reçu son premier carton rouge avec la Seleção et André Silva un jaune pour protestation qui le privera de demi-finale ! C’est donc une fin de phase de poule avec une qualification pour le Final Four, mais houleuse avec deux joueurs suspendus.

L’absence de Cristiano Ronaldo a vraisemblablement libéré André Silva qui s’est montré à la hauteur des attentes autour de lui pour marquer des buts importants et porter l’attaque Portugaise.

Ligue des Nations : Un Finale Four en terre portugaise

Bernardo Silva et Cristiano Ronaldo
Cristiano Ronaldo of Portugal celebrates winning the tournament with Bernardo Silva of Portugal during the UEFA Nations League match at the Estadio do Dragao, Porto. Picture date: 9th June 2019. Photo : Spi / Icon Sport

La demi finale : Portugal – Suisse (3-1), le 5 juin 2019 au Dragão

C’est donc contre la Suisse, qui est sortie vainqueur de son groupe A2 avec une meilleure différence de buts vis à vie de la Belgique, que le Portugal entame le Finale Four et notamment avec le retour de Cristiano Ronaldo… et quel retour du quintuple Ballon d’Or !

On retrouve ainsi un 4-4-2 avec de nombreux changements (dû à l’écart avec les matchs de qualification en novembre) avec notamment un João Félix sur le devant de la scène pour sa première internationalisation.

Retour du capitaine et quel retour… Malgré quelques ratés, la star portugaise a été l’auteur d’une masterclass, lui qui a encore répondu présent quand on a besoin de lui.

Le récital CR7 (voir le triplé ici) commence par une mine sur coup franc côté gardien qu’il a lui-même obtenu et qui vient se loger dans le petit filet Suisse (24 ème 1-0). La Suisse réagit peu de temps après le retour des vestiaires sur penalty pour recoller au score (56 ème 1-1). Mais c’est sur un CR7 intraitable que la Suisse se confronte. En effet le quintuple Ballon d’Or vient battre froidement Sommer d’une frappe sèche au premier poteau sur un centre en retrait de Bernardo Silva (88ème 2-1).

Cristiano Ronaldo avec le Portugal face à la suisse
Cristiano Ronaldo avec le Portugal face à la Suisse en duel avec Kevin Mbabu lors du match de la Ligue des Nations de l’UEFA au stade du Dragon, à Porto. Date de la photo : 5 juin 2019.

Pour boucler le spectacle et la qualification il vient trois minutes plus tard, éliminer Akanji d’un passement de jambes dont il a le secret et dégainer une frappe pied droit pour battre une dernière fois le portier Suisse (91 ème 3-1). Le Portugal s’offre ainsi une finale au Pays contre les néerlandais qui auront éliminé les Anglais quelques jours plus tard.

La finale : Portugal – Pays Bas (1-0), le 9 Juin 2019 au Dragão

C’est donc une nouvelle finale Européenne que les Portugais s’offrent, à la maison comme en 2004 mais cette fois au Dragão (comme en demi-finale). Dans un 4-2-3-1 : José Fonte vient remplacer Pepe dans l’axe central, Danilo Pereira qui revient de suspension à la place de Ruben Neves dans l’entre-jeu et Gonçalo Guedes qui est aligné sur l’aile gauche à la place de Joao Félix :

Avec un Bruno Fernandes très entreprenant avec de nombreuses tentatives sur la cage Néerlandaise. Le Portugal a dominé son adversaire du soir, malgré une possession de 43%, la Seleção se montre beaucoup plus dangereuse en tir (19 contre 5).

Malgré un Cillessen auteur de 7 arrêts, les Pays-Bas se sont montrés rarement dangereux sur la cage de Patricio. Alors qu’on joue la 60e minute Raphael Guerreiro glisse le ballon à Gonçalo Guedes qui du bout du pied glisse un somptueux petit pont à Matthijs De Ligt qui se transforme en passe pour Bernardo Silva qui fixe Van Dijk et repasse le ballon à Guedes en faisant une feinte de passe…

Et quelle frappe de Guedes ! L’ailier Portugais vient littéralement allumer la mèche pour tromper le portier des Pays Bas qui n’a rien pu faire malgré une légère déviation. Le numéro 17 Portugais très émus, marque un des buts les plus importants de l’histoire car il offre la première édition de la Ligue des Nations à son pays, donc un deuxième trophée Européen au Portugal en moins de trois ans!

C’est donc trois ans après l’Euro que le Portugal devient le premier double champion d’Europe de l’histoire en gagnant la Ligue des Nations sur ses terres. Avec seulement 8 champions identiques (ayant remporté les deux compétitions), le Portugal a su montrer qu’il pouvait répondre aux attentes qu’on porte aux Champions d’Europe en montrant sur la longévité, que son vivier de joueurs lui a permit de voir double au niveau des trophées !

Sources statistiques : Eurosport

À lire aussi :

Tu as aimé l'article ? Partage le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

LAISSE UN COMMENTAIRE

Plus d'informations