Nous suivre

Seleção

Santos : « Si le Portugal joue pour du spectacle ça ne sert à rien »

Fernando Santos

« Vous pouvez m’accuser de tout ce que vous voulez, mais je veux gagner et je sais comment gagner ». S’il y a bien une phrase à retenir de Santos c’est celle-ci. Le sélectionneur Portugais a paru déçu, en conférence de presse suite à la rencontre Croatie-Portugal, de la prestation et de l’attitude de ses joueurs.

« La seule chose qui était bonne, c’était la victoire. »

En conférence d’après-match, Fernando Santos n’a pas caché sa désillusion suite à la prestation du Portugal face à la Croatie malgré la victoire (3-2) :

« La réponse a été très courte. La seule chose qui était bonne, c’était la victoire. Une attitude à maintenir, une intensité, c’est dans notre capacité, c’est ce que ces joueurs ont déjà montré dans les quatre premiers matchs … en marquant deux, trois, quatre buts… Nous ne l’avons pas fait ce soir. La réponse que j’attendais est celle que nous avons donnée en deuxième mi-temps jusqu’au 2-1, dans les 20 dernières minutes avec la France, une équipe qui veut gagner et qui sait ce qu’elle fait. Aujourd’hui, nous avons toujours voulu jouer très gentiment, très mignon en première mi-temps… Ils sont venus me dire que nous devions arroser l’herbe… La Croatie dispose également de joueurs techniquement avancés, donc le terrain n’était pas la seule excuse. Nous devons trouver des solutions pour améliorer cela »

L’entrée de Francisco Trincão à la mi-temps : « Trincão a apporté de l’intensité en deuxième mi-temps, il a entraîné l’équipe avec lui, qui a ainsi évolué davantage vers l’avant, à ce moment-là nous avions donné peu de chance à l’équipe adverse. Je savais que le but allait être marqué. L’attitude finale des joueurs était la bonne, mais ce n’était pas la réponse finale que j’attendais. Nous devons remettre le train sur les rails. Je crois absolument aux joueurs, mais nous devons avoir la tête et les pieds sur terre, sinon ça ne marchera pas »

Prochaine trêve en mars seulement : « Oui, c’est le problème des équipes nationales. Cette équipe a déjà fait preuve de beaucoup de qualité. Elle est championne d’Europe, elle a remporté une Ligue des Nations et, ironiquement, elle sera l’une des trois équipes ayant le plus de points dans ces quatre groupes de la Ligue des Nations. Il n’y a que la France et la Belgique devant nous. Mais ce n’est pas bon non plus. Il faut frissonner un peu : le football est très beau, très mignon, mais si c’est pour gagner des matchs. Si c’est juste pour le spectacle, ça ne sert à rien ».

« L’image n’est pas bonne, mais ce n’est pas la nôtre. »

« Il est clair que les deux derniers matchs laissent une image différente, mais nous ne pouvons pas rester immobiles. Nous avons eu de très, très bonnes performances dans les quatre premiers matchs de la compétition, avec beaucoup de mouvement, à chaque instant du match, avec la pression sur l’adversaire, la circulation du ballon… L’image n’est pas bonne, mais ce n’est pas la nôtre. Nous devons mettre certaines choses au point ».

Insistant sur la confiance de ces joueurs : « Vous pouvez m’accuser de tout ce que vous voulez, mais je veux gagner et je sais comment gagner. On peut gagner avec beaucoup de qualité. Je ne veux pas perdre, je veux avoir beaucoup de qualité dans les matchs. J’ai dit que j’avais une confiance absolue dans mes joueurs, pour ce qu’ils ont fait jusqu’à présent. Il faut commencer à penser différemment les matchs. Quand on peut tout bien faire, avec beauté et spectacle, on le fait. Mais quand on ne peut pas, il faut quand même savoir comment gagner. »

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Pingback: Sporting CP : Nuno Mendes sur les tablettes de la Juventus ?

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Plus d'informations dans Seleção