Victoire étriquée face à la Lituanie

Victoire face à la Littuanie

Pour sa quatrième rencontre de qualification à l’Euro 2020, le Portugal s’est imposé 5-1 face à son adversaire du soir. Les buteurs côté Portugais sont: Cristaino Ronaldo (7′, 62′, 65′ 76′) et William Carvalho (92′) .

Un premier acte décevant, une seconde mi-temps salvatrice :

Si nous avions décidé de clôturer notre analyse de la rencontre face à la Serbie par la phrase « l’important, c’est les trois points », nous étions en droit d’en demander davantage face à la Lituanie. Pourtant, les 45 premières minutes se sont avérées besogneuse: le contenu ne rend pas satisfaction, pire encore, les deux équipes se retrouvent dos à dos.

La seconde mi-temps a finalement eu raison des lituaniens. Pourtant très dangereux, ils n’ont pas tenu la cadence et le Portugal, relancé par une boulette du gardien adverse, a finit par dérouler.

La stat qui fait mal

Sur les huit derniers buts que le Portugal a encaissé après la Coupe du Monde, en compétition officielle, trois sont issu d’un penalty, et trois autres interviennent à la suite d’un corner.

Cela fait donc six but, qui proviennent de coups de pieds arrêté et qui posent réellement un problème à la sélection: à Santos de rectifier cela.

La chronique des champions

Ce soir, nous avons décidé de ne pas procéder à un tops/flops, mais plutôt de mettre en place une nouvelle rubrique intitulée « la chronique des champions ».

Commencer par s’analyser soi-même avant de toucher plus d’un mot sur cette valeureuse équipe de la Lituanie serait un manque de respect capital ! Ce soir au LFF Stadium , si le Portugal a attendu près d’une heure pour enfin réaliser ce que l’on attend d’un champion d’Europe, c’est en grande partie à cause de son adversaire. Alors que nous nous attendions tous à voir la Lituanie « garer le bus » en face de ses cages, c’est un tout autre spectacle qui nous a été offert. Pressing haut, combinaisons intéressantes ou attaques dangereuses, les lituaniens ont joué sans complexe: félicitions à eux !

Parmis tout ce brouhaha, nous avons surement eu à faire au match le plus abouti du côté de Bruno Fernandes. Omniprésent , disponible pour ses coéquipiers, il est là où le jeu le lui demande. Il est malheureusement sacrifié dès la 56è minute pour la rentrée d’un Rafa Silva très remuant, qui marque des points en sélections.

Lorsque ça ne veut pas, ça ne veut vraiment pas ! Une phrase qui caractérise assez bien la rencontre de João Félix. Tout avait pourtant superbement commencé, à la suite d’une belle combinaison avec Ronaldo , il centre en retrait: le ballon heurte la main de l’adversaire , penalty. La suite de la rencontre se traduit par énormément de frustration (et de frappes) , la balle n’est jamais entrée , le prodige de Madrid devra attendre pour son premier but.

Cristiano Ronaldo: un match moyen et quatre but à l’arrivée, il est un joueur impossible à analyser simplement. Il enfile ce soir encore le costume de Superman, l’un de ses mentors, et devient par la même occasion , le meilleur buteur en phase éliminatoire de l’Euro: monstrueux.

J’aurais apprécié écrire davantage, que ce soit sur Bernardo Silva (2 passes décisives), ou du match de son coéquipier à City, João Cancelo, mais chaque bonne chose à une fin, on se reverra , c’est certain … 🙂

Avec cette victoire , le Portugal consolide sa seconde place avant d’affronter le Luxembourg le 11 octobre , puis l’Ukraine le 14 , dans un match qui s’annonce électrique !

Tu as aimé l'article ? Partage le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

LAISSE UN COMMENTAIRE

Plus d'informations