Nous suivre

Mercato

Le Benfica fait le grand ménage dans son effectif

Pour ce dernier jour de mercato, le SL Benfica a décidé de se séparer de ses indésirables.

Le SL Benfica profite de ce dernier jour de mercato pour se séparer de nombreux joueurs dit « indésirables. »

Après avoir officialisé les prêts de Chiquinho au SC Braga, de Florentino à Getafe et enfin de Tomás Tavares au FC Bâle, le club lisboète continue de faire vagabonder ses joueurs aux quatre coins de l’Europe. Il était temps pour Jorge Jesus de dégraisser un effectif en surcharge pondérale.

Les aventures de Carlos Vinicius aux Pays-Bas

Accueilli par les Spurs de Tottenham la saison passée, Carlos Vinicius rejoint cette fois le PSV Eindhoven. Un nouveau prêt pour le Brésilien qui évoluera avec les Boeren pour les deux prochaines années. Les Hollandais disposent d’une option d’achat de 10 millions d’euros, avec 2 millions d’euros en bonus pour le club de Lisbonne à condition que certains objectifs fixés lors des négociations soient atteints par le joueur.

La douche écossaise pour Jota 

João Filipe, plus connu sous le nom de Jota, va découvrir un nouveau championnat et rejoindre le Celtic Glasgow en prêt pour une saison. C’est désormais le second prêt pour l’ancien champion d’Europe espoir après son passage à Valladolid l’année dernière, où il aura inscrit seulement 2 petits buts en 18 rencontres. Une chose est sûre, il n’est pas certain de le revoir à Lisbonne puisque le Celtic dispose d’une option d’achat d’environ 7 millions d’euros, selon Sky Sports (et de la bonne bière, NDLR).

João Ferreira va découvrir la Trivela

Guimarães, son château, Ricardo Quaresma et maintenant… João Ferreira. Le jeune défenseur droit rejoint le Vitória SC pour, une fois n’est pas coutume, un prêt d’un an avec une option d’achat à hauteur de 5 millions d’euros. Barré par la concurrence dans l’effectif de Jesus (l’entraîneur), le Benfica lui offre l’opportunité de progresser ailleurs qu’en équipe B. Pourtant jouer avec Umaro Embaló c’est bien aussi…

αντιο σας, Andreas Samaris

« Antio sas » ou adieu pour ceux qui n’auront pas suivi les cours de grec ancien au lycée. Après sept années de bons et loyaux services, Andreas Samaris a résilié son contrat d’un commun accord avec le club de Lisbonne. Alors que le mariage était prévu pour tenir jusqu’en 2023, les arbitres de Liga NOS n’auront plus le plaisir de distribuer une biscotte au successeur de Karagounis dans l’entre-jeu benfiquiste.

Manchester United a son Bruno, nous avons le nôtre. Son arrivée au sein de l’équipe nous a donné une toute autre dynamique.

Plus d'informations dans Mercato