Joelson Fernandes : 5 choses à savoir sur la pépite du Sporting

Jeune joueur du Sporting CP, Joelson Fernandes attise déjà la curiosité des grands clubs européens à l’âge de 17 ans. Vous souhaitez en savoir davantage sur ce jeune joueur Portugais ? Vous êtes au bon endroit.

Vous l’aurez donc compris, aujourd’hui on se retrouve pour un nouvel article de 5 choses à savoir sur… Joelson Fernandes !

1) Un 1er contrat professionnel à l’âge de 16 ans

Joelson Augusto Mendes Mango Fernandes, ou plus simplement Joelson Fernandes, est né le 28 février 2003, à Bissau en Guinée-Bissau, avant de rejoindre le Portugal en 2014, alors âgé de 11 ans. C’est lors de cette même année qu’il rejoint le centre de formation du Sporting CP à Lisbonne, afin de suivre les traces de son père (voir fait numéro 4).

Mais alors, comment définir au mieux le profil de ce jeune joueur ? Balle au pied, il est de ceux qui font lever les foules, qui associent football et spectacle. C’est un ailier gauche, pouvant également jouer sur le côté droit, grâce à son aisance des deux pieds. C’est un joueur rapide et qui aime dribbler ses adversaires du haut de ses 1m72 et 65 kilos.

Joelson Fernandes et ce que l’on nomme un crack, un joueur au-dessus de la moyenne. Il attire déjà la convoitise de nombreux clubs européens (FC Barcelone, Arsenal, voir ici l’article, ou encore Leipzig), et cela, le Sporting CP l’a bien compris. Ces derniers n’ont pas attendus bien longtemps pour lui faire signer son 1er contrat professionnel le 4 mars 2019, qu’il a renouvelé au début du mois de septembre 2020. Alors âgé de 16 ans et 4 jours, il est l’un des plus jeunes joueurs de l’histoire du Sporting CP à signer un contrat avec le club portugais. Il aura fallu attendre le 1er juillet 2020 pour le voir jouer ses premières minutes avec l’équipe première.

2) Un joueur très précoce et surclassé

L’un des aspects qui surprend le plus lorsqu’on parle de lui, c’est bien évidemment son jeune âge. Depuis son arrivée au Sporting CP en 2015, Joelson Fernandes aura majoritairement sans cesse été surclassé de catégories dans les équipes jeunes.

Doublement surclassé en début de saison, il est notamment le plus jeune de la formation des Lions à évoluer en Liga Revelação. C’est notamment pour le journal l’Équipe qu’il s’est exprimé sur ce sujet en octobre dernier : « Les adversaires sont plutôt grands et plus costauds que moi, c’est difficile, je prends beaucoup de coups, mais ça fait partie de l’apprentissage. Ils essaient de me piquer pour que je sorte du match, que je m’énerve.».

Lors de cette saison 2019/2020, il aura disputé un total de 28 matchs avec l’équipe U23 du Sporting CP (alors qu’il n’était âgé que de 16 ans), pour 5 buts et 2 passes décisives. Il terminera la saison avec l’équipe première, appelé par Ruben Amorim dans le groupe, il entre notamment en jeu face à Gil Vicente, Moreinense, Porto et Vitória FC. Par ailleurs, il est devenu le plus jeune joueur à avoir disputé un Classico, le 15 juillet dernier face au FC Porto.

3) Sans cesse comparé aux plus grands

Après avoir rejoint l’académie du Sporting à l’âge de 13 ans, le joueur impressionne rapidement pour son jeune âge. Que ce soit balle au pied et techniquement, il se démarque très rapidement et obtient rapidement le statut de futur crack au sein du club. Le jeunes joueurs est rapidement comparé aux plus grands joueurs sortie de la formation du Sporting, comme Nani, Ricardo Quaresma, Luis Figo ou encore et surtout Cristiano Ronaldo :

L’Equipe: “Je n’aime pas comparer les joueurs entre eux, mais Ronaldo et Quaresma, par exemple, inventaient leurs propres dribbles, leur propre façon de jouer. Joelson n’est pas comme eux, mais il est très ambitieux, comme Cristiano Ronaldo. Ça lui permet de progresser. À l’image de Cristiano, il n’aime pas défendre, mais il se bat toujours pour surpasser les difficultés qui se mettent devant son chemin.” João Couto – coordinateur technique de l’Academia du Sporting.

Ce n’est pas pour rien que le Sporting mise beaucoup sur Joelson Fernandes, puisqu’à 17 ans le joueur possède d’ores et déjà une clause de libération de 60 millions d’euros, augmenté lors de sa prolongation au début du mois de septembre. Auteur de performances qui attirent l’attention de grands clubs européen, tel que Dortmund, Leipzig, Barcelone ou encore Arsenal dernièrement. Les Gunners étaient prêt à faire sauter la clause libératoire du joueur, car après avoir loupé Ronaldo ou encore Bruno Fernandes en doutant de leur capacité à s’illustrer en Angleterre, ces derniers ne veulent plus louper une telle occasion.

4) Une famille de footballeur

La football est avant tout une histoire de famille pour Joelson Fernandes. Fils d’Eusébio Mango, ancien joueur des formations jeunes du Sporting, la jeune pépite du Sporting a quitté la Guinée-Bissau, son pays natal, pour rejoindre le Portugal à l’âge de 11 ans.

Lui et son père vont s’installer à Aveiro oú Joelson Fernandes va commencer à montrer ses talents de footballeur. Mais son père va très vite l’amener vers Lisbonne pour passer des tests, où il est immédiatement approuvé. Il rejoint alors la formation du Sporting, où il s’y distingue par sa vitesse et sa grande capacité technique.

5) L’influence de son père

Par la suite, le père de Joelson Fernandes va rapidement devenir son agent, le jeune espoir des Lions semble satisfait de ce duo avec son père : « Tous les jours, on parle ensemble de ce qu’on doit améliorer, je suis très à l’écoute ».

Avoir un ancien footballeur comme père, peut apporter certains avantages à Joelson Fernandes, comme l’explique João Couto : « C’est incontestablement un avantage, ses parents savent ce que c’est d’être professionnel sur et hors du terrain, ils savent combien il est important de bien préserver son corps, même à 16 ans. D’un autre côté, ce n’est pas toujours bon de ne parler que de foot, en permanence. Joelson est encore un enfant, il doit faire ses apprentissages en tant qu’homme, s’ouvrir au reste de la vie, qui va bien au-delà du foot. »

Source : L’Équipe

À lire aussi :

Tu as aimé l'article ? Partage le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

LAISSE UN COMMENTAIRE

Plus d'informations