Nous suivre

Mercato

Kyanno Lorenzo, la nouvelle pépite du SL Benfica

La formation benfiquiste a encore déniché un diamant brut, cette fois il porte le nom Kyanno Lorenzo.

Alors que le mercato s’agite en Liga NOS, et que le nom de João Mário revient avec insistance du côté de Benfica, c’est par une porte dérobée que Kyanno Lorenzo fait son arrivée à l’Estadio da Luz. Qui est-il ? Pourquoi a-t-il choisi de s’engager avec le club de la capitale portugaise ?

Un nouvel enfant prodige va fouler la pelouse des centres d’entraînement du Seixal. Kyanno Lorenzo, à peine âgé de 16 ans, a signé son premier contrat professionnel qui le lie pour les trois prochaines années au Benfica Lisbonne durant le week-end.

Dernier arrivé, premier servi

D’origine luso-hollandaise, le gamin a fait ses gammes au Sparta Rotterdam où il a rapidement attisé la convoitise des scouts les plus avertis d’Europe. Chelsea et Arsenal se sont d’abord disputés la pépite, avant que le Brexit ne vienne calmer les ardeurs des cadors anglais. En effet, les nouvelles législations ont rendu plus difficiles l’importation de joueurs étrangers vers l’Angleterre.  

Le Sporting Portugal s’est alors penché sur le cas de Kyanno Lorenzo, avant de rebrousser chemin. Finalement, le Benfica, dernier arrivé à la table des négociations, a raflé la mise. La question n’est pas tant comment, mais plutôt pour combien de temps ?

Kyanno Lorenzo, l’éclaireur ?

D’après Fábio Bandeira, l’agent du joueur, qui a confié les coulisses du transfert à Record, os encarnados ne pourraient être qu’un tremplin dans la carrière de Kyanno Lorenzo : « L’idée c’est de réussir à attirer de jeunes joueurs portugais en Angleterre. Ce n’est pas à la portée de tous, il faut donc filtrer notre réservoir de talent. On veut valoriser les joueurs portugais et leur transmettre des garanties par l’intermédiaire de notre travail car notre entreprise (la New Era Global Sports) a énormément d’influence sur le marché anglais. On veut utiliser les qualités de Kyanno pour attirer d’autres athlètes. Le Portugal est connu pour créer des ailiers de qualité. »

La New Era Global Sport et son ambassadeur, Rio Ferdinand, le mythique défenseur central de Manchester United, construisent petit à petit un pont capable d’acheminer les promesses du football de demain vers l’Angleterre. L’ailier Kyanno Lorenzo, semble être le premier produit d’une longue série à être estampillé du label de la formation lisboète.

Plus d'informations dans Mercato