Nous suivre

Joueurs Portugais

Pedro Gonçalves, successeur de Bruno Fernandes ?

Pedro Gonçalves célèbre son but face au CD Tondela avec le Sporting CP

Pedro Gonçalves (Sporting CP) est incontestablement la sensation de ce début de saison du championnat portugais. Deja élu meilleur joueur des mois de Septembre/Octobre, il l’est désormais aussi pour le mois de Novembre avec 18,77% des voix devant des joueurs comme Sergio Oliveira (FC Porto) et Daniel Guimarães ( Nacional).

Répondant aux attentes, Pote, comme il est surnommé du fait de sa réputation à être gourmand, a eu un parcours assez atypique.

Un Parcours Junior à l’Européenne

Né le 28 juin 1998 à Vidago, près de Chaves, le jeune Pedro Gonçalves a tout naturellement fait ses premiers pas sur le gazon au sein du club local. Pote fait sa place petit a petit et marque les esprits. Lors de la saison 2008-2009, alors âgé de 10 ans, il inscrit le nombre stupéfiant de 72 buts, record toujours inégalé à l’heure actuelle au sein de la ligue régionale de Vila Real.

Très vite, il est repéré par le club de Chaves mais son voisin, et désormais agent, Jorge Pires, lui conseillera à ses douze ans de rejoindre le Sporting Clube de Braga. Il passera alors 5 années au sein du club dos Minhotos avant de partir en Espagne cette fois-ci, où il va s’engagera à 17 ans au sein du Valence CF.

C’est alors là bas qu’il va y rencontrer Nuno Espirito Santo, alors entraineur de l’équipe principale. Répérant un potentiel dans le joueur, « Pote » est dans les plans de l’ancien portier du FC Porto et le prend dans ses baggages pour son aventure à Wolverhampton.

Malheureusement, cette aventure se déroulera majoritairement au niveau de la réserve U23 des Wolves. Alors âgé de 20 ans, le jeune milieu de terrain est contraint de revenir au Portugal libre de contrat après n’avoir soustrait seulement 20 minutes de jeu en Carabao Cup, le tout en deux ans.

Une Renaissance

Pedro Gonçalves avec le FC Famalicao
Coupe du Portugal : Benfica vs Famalicao, 02/04/2020 – Le SL Benfica a accueilli le FC Famalicao à l’Estadio da Luz à Lisbonne, dans un match comptant pour le match aller de la finale de la Coupe du Portugal 2019/20.

De retour dans son pays natal, il rejoint Famalicao, qui au début de la saison 2019/2020, marque ses ambitions de concurrencer les plus gros clubs. Tout fraichement promu, et doté d’un investisseur qui va lui permettre de se renforcer avec des recrues de nom, « os azuis e brancos » présentent donc le projet idéal pour permettre à Pote de se relever. Et c’est le cas.

A l’issue d’une saison où Famalicao frôle de quelques points le rêve européen, Pedro Gonçalves a su tirer beaucoup de cette saison en se mettant en avant : titulaire indiscutable et capitaine, il est à l’origine de 7 buts et 8 passes décisives en 40 rencontres. Il devient alors une cible prisée sur le marché des transferts, notamment par les trois cadors du championnat portugais : Benfica, Sporting et Porto.

Le Successeur de Bruno Fernandes ?

C’est finalement au sein du Sporting Clube Portugal que s’engage Pedro Gonçalves, sous la forme d’un transfert qui rapportera 6,5 millions d’euros à Famalicao. Pedro Gonçalves est attendu et ne vas pas décevoir.

Repositionné plus offensivement, parfois meme en ailier, le jeune portugais de 22 ans aujourd’hui est le véritable métronome du système tactique de Ruben Amorim. Avec à ce jour 10 buts en 8 matchs, Pote est au sommet du classement des buteurs et accumule les éloges de la presse portugaise qui voie en lui le successeur de Bruno Fernandes au sein de la formation « Leonina ». Cette dynamique positive s’accompagne des bonnes performances de son équipe, qui est leader isolé. De bonnes perspectives pour une formation qui cherche à retrouver sa gloire d’antan ( 20 ans sans titre de champion national ).

Un profil atypique ?

Intéressons nous désormais au profil de ce joueur. Pote se distingue déjà d’une taille inférieure à la moyenne. Avec seulement 1m72, il développe quelques failles dans le milieu aérien, notamment dans les duels. Le domaine physique n’est donc pas son fort.

Mais pour compenser cela, Pedro Gonçalves est un joueur technique, qui aime avoir la balle au pied et la caresser pour que la maitrise de cette dernière soit totale. Dribleur, vif, et créatif, Pote aime avoir le ballon et se défaire des petits espaces pour ensuite trouver la solution en profondeur pour ses attaquants dans les phases offensives ( 78% de reussite de passes par match en moyenne ).

Pedro Gonçalves avec le Sporting CP
Liga NOS : Sporting vs Tondela, 01/11/2020 – Le Sporting CP a accueilli le CD Tondela à l’Estadio d’Alvalade à Lisbonne, dans un match comptant pour la 6 ème journée du championnat 2020/21.

Mais le plus impressionnant reste son potentiel à s’orienter face au jeu, et de savoir éliminer ses adversaires sur son contrôle. Fort de son pied droit, mais aussi de son mauvais pied, il oriente le cœur du jeu à sa guise pour apporter le danger, à la manière d’un Sergio Busquets. Sur les phases défensives, préparez vous à être harcelé. Toujours en constante pression sur les milieux adverses, il empêche la création chez son adversaire, quelques fois jusqu’à la faute ce qui lui donne droit à un abonnement récurent au carton jaune. Hier, contre son ancien club ( Famalicao ), Pote s’est même vu adresser un carton rouge, le premier de sa carrière.

Mais en plus de ces qualités qui font de lui un bon milieu de terrain, il y apporte son aisance devant le but, avec une préférence pour les frappes sèches et surprenantes en une touche de balle. Avec un moyenne de 3 tirs par match et un repositionnement plus offensif par Ruben Amorim, on comprends pourquoi aujourd’hui Pedro Gonçalves affole les statistiques au point de venir titiller Jardel au ratio Buts/Matchs.

L’Euro 2021 à l’horizon

Pedro Gonçalves avec le Portugal U21
Équipe nationale du Portugal U21 : Portugal vs Pays-Bas, 18/11/2020 – L’équipe nationale U21 du Portugal a reçu les Pays-Bas, comptant pour la qualification au Championnat d’Europe 2021

Nous sommes déjà au mois de Décembre et l’Euro 2021 ( qui a été reporté ) approche à grand pas ! A l’heure d’aujourd’hui, le milieu du Portugal est un vivier fantastique et la concurrence est immense. On retrouve en concurrence à Pedro Gonçalves des joueurs comme Bruno Fernandes, Sergio Oliveira, Pizzi, Bernardo Silva. Dans cette course à la liste des 23, Pote ne semble pour le moment pas dans les plans de Fernando Santos. Jamais sélectionné pour la Selecao, il tourne dans la sélection des espoirs sans avoir une place de titulaire indiscutable.

Cependant, fort de sa dynamique, il pourrait venir bouleverser les idées du sélectionneur en poursuivant ses performances sur les prochains mois avec à la clé une possible opportunité de prouver sa valeur dans les matchs amicaux avant l’escale finale.

Plus d'informations dans Joueurs Portugais