Nous suivre

Joueurs Portugais

André Silva peut-il récupérer sa place de titulaire en sélection ?

18 buts, 2 passes décisives en 20 matchs de Bundesliga, André Silva est en état de grâce. De quoi reconsidérer son avenir dans le groupe du Portugal.

Fraîchement élu joueur du mois de janvier en Bundesliga, André Silva séduit l’Allemagne. Une cote en hausse qui pourrait catapulter l’attaquant sur le front de l’attaque de la sélection nationale lors de l’Euro.

André Silva fait peu à peu oublier les déboires qu’il a connu en Lombardie et en Andalousie. Après quelques saisons difficiles passées au Milan AC puis à Séville, l’attaquant peut se targuer d’avoir inscrit le total de 30 buts en Bundesliga depuis son arrivée. Le natif de Gondomar a su renouer avec ses instincts de buteur que l’on croyait perdus. Il faut revenir à Porto, quatre ans en arrière, pour revoir 15 réalisations au compteur personnel d’André Silva. Comment expliquer un tel rebond dans la carrière du fer de lance de l’Eintracht Francfort ?

André Silva et la « Deutsche Qualität »

L’élément de réponse principal porte le nom de Adi Hütter, le technicien de l’équipe allemande. Partisan d’un jeu offensif, illustré par une volonté de presser haut le bloc adverse, l’autrichien a su utiliser les qualités intrinsèques d’André Silva. Appuyé par deux ailiers au sein d’un 3-4-2-1 ou accompagné par un second attaquant dans un système en 3-4-1-2, notamment depuis le retour de Jovic, le portugais est à la conclusion des assauts francfortois. Avec 0.93 buts par rencontre pour 0.83 expected goals (probabilité qu’un tir ne soit convertit en but à l’échelle d’une rencontre, NDLR), André Silva est loin d’être en surrégime.

Zones de tirs d’André Silva sur la saison 2020 – 2021 (Crédit : Understat)

L’analyse graphique d’Understat rend compte d’une composante essentielle du jeu d’André Silva. Les 18 buts marqués par le Portugais, cette saison en championnat, ont tous été inscrits depuis l’intérieur de la surface. Preuve qu’il peut s’imposer en tant que point de fixation fiable, capable de convertir efficacement les séquences offensives de l’Eintracht. L’ancien attaquant vedette de Porto n’en est pas moins chirurgical, puisqu’il est capable de convertir des occasions complexes à moins de 3% expected goals.

Deuxième meilleur buteur de Bundesliga derrière Lewandowski (26 buts), et juste devant Erling Haaland (17), André Silva accompli sa saison la plus prolifique. Un retour au premier plan retentissant pour une carrière d’abord entravée par la concurrence en Italie, puis marquée par l’irrégularité en Espagne malgré la confiance du coach Pablo Machin. Avec 19 réalisations TCC, André Silva pointe à la dixième place des meilleurs buteurs européens, tout juste derrière Lionel Messi.

André Silva qui célèbre son but avec l'Eintracht Frankfurt face au FC Koeln
André Silva qui célèbre son but avec l’Eintracht Frankfurt face au FC Koeln. 14/02/2021

Une complémentarité avec Ronaldo en sélection ?

À la lumière de ses performances, la question de sa position en sélection nationale se pose naturellement. La perte de sa place de titulaire, au profit de joueurs à l’essai comme Paulinho, pourrait être réévaluée par Fernando Santos. La dernière trêve internationale a montré des failles dans le plan de jeu du sélectionneur portugais. Malgré une attaque garnie composée de joueurs comme Neto, Trincão, Bernardo, Jota, Félix et Ronaldo, le manque d’une véritable pointe s’est fait sentir.

Le cas de la dernière rencontre entre le Portugal et la France cristallise cette problématique. Sans point d’appui, les décrochages constant de Ronaldo ont souvent laissés place à des situations cocasses : on a pu retrouver le petit Bernardo Silva à la retombée des centres, une cassure notable dans les transitions entre le milieu et l’attaque et un pressing bancal sur les défenseurs centraux français. En conséquence, le travail de relance effectué par la bande à Deschamps a secoué la composition de Santos.

En perspective de l’Euro 2021, le sélectionneur pourrait être amené à reconsidérer un 4-4-2 au détriment du 4-3-3 réintégrer lors des dernières trêves internationales. Avec une paire Ronaldo – André Silva, le capitaine de la sélection pourrait jouir d’un peu plus de liberté entre les lignes, sans pour autant déséquilibrer le bloc portugais. La Seleção se retrouve confrontée à un problème de riche, tant la somme d’individualités offensives à aligner est importante. Une réponse pourrait se dessiner lors de la prochaine trêve internationale. Le Portugal trouvera sur sa route l’Azerbaïdjan, en vue des qualifications pour la Coupe du Monde le 24 mars prochain.

Manchester United a son Bruno, nous avons le nôtre. Son arrivée au sein de l’équipe nous a donné une toute autre dynamique.

Plus d'informations dans Joueurs Portugais