Nous suivre

Joueurs Portugais

Diogo Jota, sous-côté ou grande surprise ?

Arrivé à Liverpool en provenance de Wolverhampton, pour n’être à priori qu’un simple super-sub, Diogo Jota parvient finalement à jouer un rôle bien plus important que prévu. Pourtant, il ne semblait pas destiné à réussir si bien au sein de ce club. Non pas que ce dernier manque de talent ou autre, mais ce qu’on a pu voir de lui chez les Wolves, sur de plutôt longues périodes, ne nous laissait pas prévoir une si bonne et rapide adaptation. 

Première saison en Championship

Diogo Jota appartient à l’Atletico Madrid. Il débarque à Wolverhampton en prêt avec option d’achat, en même temps que Nuno Espírito Santo, Rúben Neves ou Willy Boly. Le projet des loups est ambitieux. Le président entretient de bons liens avec Jorge Mendes, il est prêt à mettre la main à la poche pour faire venir du beau monde, et souhaite monter en Premier League pour s’y installer durablement.
Dès la première saison, l’objectif est rempli. Les Wolves finissent 1er, et Jota y contribue grandement en étant directement impliqué sur 22 buts (17 buts et 5 passes décisives). Il se montre régulier tout au long de la saison et les supporters du Molineux Stadium l’ont totalement adopté. À la mi-saison, le club annonce que la clause d’achat va être levée. Il devient officiellement un joueur du club au cours du mercato estival 2018.

Découverte de la Premier League

On a tendance à vite l’oublier, mais les débuts de Diogo Jota en Premier League furent très délicats. Il reste muet durant les 14 première journées, et semble perdre sa place de titulaire. Il lance définitivement sa saison à la 15e journée, face à Chelsea, au cours d’une rencontre durant laquelle il marque le second but victorieux de son équipe. “Les butsc’est comme le ketchup : quand ils arrivent, ils viennent tous en même temps”. C’est bien le cas de le dire. Ce but résonne comme une délivrance. Au cours des 27 matchs suivants, il est auteur de 10 buts et 7 passes décisives (TCC).

Coups d’éclat et grande déception

La saison 2019-2020 de Diogo Jota démarre sur les chapeaux de roues. Durant les tours de qualification d’Europa League, face à de très modestes équipes (Crusaders et Pyunik Yerevan), il marque 3 buts et délivre 3 passes décisives. Il marque ensuite un but important face au Torino puis un autre un mois plus tard face à Crystal Palace. S’en suit une longue période de disette de deux mois et demi, durant laquelle il n’est impliqué sur aucun but de son équipe. Il enchaîne par la suite deux rencontres durant lesquelles il marque un doublé puis un triplé, avant de s’éteindre (à nouveau). Deux mois passent, et pas la moindre trace de but ou de passe décisive, avant de marquer 6 buts et délivrer une passe décisive en trois rencontres. Le mauvais gag reprend alors de plus belle. Au cours des 13 rencontres suivantes il ne marque qu’un seul but et perd peu à peu sa place de titulaire. Nuno Esprito Santo décide d’ailleurs de le faire démarrer sur le banc lors du des deux derniers match (1/8 retour et 1/4) du club en Ligue Europa.

Débuts rêvés avec Liverpool

Après une saison décevante, Liverpool annonce finalement son arrivée pour un montant avoisinant les 45 millions d’euros. C’est une surprise pour beaucoup. Et pourtant, c’est au moment où l’on s’y attend le moins que Diogo Jota décide de briller le plus. Arrivé comme remplaçant de luxe, il fait finalement preuve d’une adaptation éclaire chez les champions d’Angleterre en titre. On imaginait que ce dernier ne bénéficierait d’un temps de jeu seulement que grâce aux pépins physique ou au calendrier chargé de Liverpool. Mais ce n’est aucunement le cas. Face à Manchester City, Jürgen Klopp décide même de jouer en 4-4-2 afin de pouvoir profiter de son rendement. Il se montre létal devant le but, ses mouvements sans ballons sont d’une grande justesse et il bonifie le jeu des Reds. En club, bon nombre de supporters demandent à Klopp de le choisir au détriment de Roberto Firmino. Même chose en sélection, où Bernardo Silva perd de plus en plus de crédit tandis que ce dernier en gagne davantage. Déjà auteur de 8 buts sous ses nouvelles couleurs, l’ascension de Jota pourrait prendre un tout autre tournant. Ce qui lui a manqué au cours de sa carrière, c’est d’être constant. Espérons qu’il va pouvoir l’être tout au long de la saison !

Diogo Jota avec Liverpool

Plus d'informations dans Joueurs Portugais