Nous suivre

Joueurs Portugais

Après l’Euro 2020, la sélection nous réserve-t-elle des surprises ?

Ce jeudi 26 août, Fernando Santos annoncera sa première convocation post-Euro 2020. L’occasion de voir de nouvelles têtes en sélection… ou d’en revoir d’anciennes.

Un mois plus tôt, le verdict du Championnat d’Europe tombait. Si l’Italie est repartie avec le trophée, l’histoire s’est terminée de manière plus abrupte pour le Portugal. La faute à des Diables Rouges apathiques, qui se sont contentés du strict minimum pour quitter Séville la qualification en poche. D’une frappe délicieuse, Thorgan Hazard est venu mettre en lumière les difficultés que rencontre la Seleção depuis bien longtemps maintenant.

Objectif Qatar

Malgré les déconvenues essuyées lors des deux dernières grandes compétitions internationales, Fernando Santos ne semble absolument pas inquiet quant à son futur à la tête de la sélection. À une semaine de la prochaine trêve, le Portugal doit tirer un trait sur ses échecs et se préparer au mieux pour la Coupe du Monde 2022. Afin de réaffirmer son statut de favori, la Seleção devra d’abord se qualifier en dominant un groupe largement à sa portée.

L’ingénieur dévoilera dès demain sa liste de convoqués pour les des deux prochaines rencontres de qualification, qui se tiendront le 1er et le 7 septembre prochain, face à l’Irlande et l’Azerbaïdjan. Sans oublié la rencontre amicale face au Qatar le 4 septembre.

Le retour d’un ancien pilier ?

Le terme « pilier » est peut-être un peu disproportionné certes, mais fut un temps pas si lointain, João Mario faisait partie des joueurs les plus utilisés par le sélectionneur. L’actuel milieu de Benfica, titulaire sous les ordres de Jorge Jesus, brille en ce début de saison. Si l’on prend en considération son statut, mais également d’autres éléments extérieurs, tout semble jouer en sa faveur.

En effet, au milieu, quelques places semblent s’être libérées. William Carvalho, décevant à l’Euro, n’a toujours pas démarré sa saison. Renato Sanches, récemment opéré, est indisponible. Quant à Sergio Oliveira, le portista semble perdre du terrain en club, et n’a jamais réellement eu un statut important au sein de l’équipe nationale. Tous les astres semblent s’aligner pour revoir João Mario avec la tunique de la sélection.

Préparer le futur

Considéré comme un gros point d’interrogation depuis longtemps, le poste de défenseur central regorge désormais de joueurs considérés comme de futurs grands. À tout juste 20 ans, Gonçalo Inácio, s’est parfaitement intégré dans le groupe pro des champions du Portugal en titre, le Sporting CP. Précieux à la relance, costaud défensivement et capable d’anticiper les mouvements adverses, il coche déjà quelques cases essentielles à n’importe quel défenseur central de haut niveau. Bien qu’incontournable aux yeux de son coach, Rúben Amorim, il est peut-être encore un peu tôt pour lui, mais la défense centrale portugaise vieillissante a besoin de sang frais.

Gonçalo Inácio face à l’Olympique Lyonnais (Imago)

Réparer une injustice

Un joueur semble être ignoré en sélection depuis fort longtemps. Attaquant vedette du SC Braga, Ricardo Horta pourrait enfin revenir en sélection, 7 ans après son unique et dernier match. Pour découvrir les raisons de sa possible sélection, cliquez sur ce lien afin de lire l’article que nous lui avons consacré !

Plus de publications

Plus d'informations dans Joueurs Portugais