Nous suivre

Football au Portugal

À Porto, le salut passera par ses jeunes pousses

Face à Moreirense hier soir, le FC Porto s’est facilement imposé sur le score de cinq buts à zéro. Quatre joueurs issus du centre de formation des portistas étaient titulaires, parmi-eux Fabio Vieira et Vitinha se sont particulièrement illustrés.

Fabio Vieira et Vitinha régalent

“ Moi, tu ne me parles pas d’âge ! ” Souvent tournée en dérision, cette formule ne résonne pourtant jamais aussi bien que lorsque les joueurs concernés sont pétrie de talent. À l’Estádio do Dragão, Fabio Vieira et Vitinha (Vítor Ferreira de son vrai nom), à qui Sergio Conceição a exceptionnellement confié les clés du jeu, ont parfaitement su répondre aux attentes. L’expression collective du FC Porto, souvent amorphe, a pris une toute autre allure, plus agréable, plus efficace. Véritables dépositaires du jeu, les deux hommes ont vêtu leur plus beau costume de chefs d’orchestre, quant Luis Diaz ou Mehdi Taremi répondaient parfaitement aux besoins de la partition mise en place. À terme, il ne fait nul doute que les deux hommes doivent être davantage considéré par leur entraîneur qui a souvent manqué le coche les concernant.

Analyse du match de Vitinha, par Rémy Martins.

Diogo Costa taille patron

Doublure de Marchesín la saison dernière, Diogo Costa s’est rapidement démarqué de son concurrent argentin. Solide sur sa ligne, à l’aise balle au pied et sur ses sorties, le natif de Rothtist en Suisse, possède des caractéristiques qui collent parfaitement aux besoins du club. Pas plus tard que face à Sporting, et ce malgré l’infériorité numérique qui pesait, il avait su garder son équipe dans le match. Si Porto a pu quitter le stade José Alvalade avec un point, les bleus et blancs le doivent en grande partie à leur portier, élu homme du match. Ses performances de haut niveau ont d’ailleurs conduit le sélectionneur portugais, Fernando Santos, à le convoquer lors de la dernière trêve internationale.

João Mário surprend

Reconverti en tant que latéral droit, João Mário semble s’être totalement acclimaté à son nouveau poste. Titulaire lors des dernières journées la saison dernière, la bonne trouvaille à mettre au crédit du coach l’est encore aujourd’hui. Dommage que Sergio Conceição soit retomber dans ses mauvais tranchants le temps d’une soirée; ce dernier ayant décidé de se passer de ses services face à l’Atletico Madrid en Ligue des Champions, tablant sur une approche plus “classique”.

Vous l’aurez compris, que ce soit à travers les exemples précédemment cités ou bien d’autres, comme Francisco Conceição, fils du coach et intégré dans le groupe portista, ou bien Diogo Leite et Romario Baro, actuellement prêtés, la pérennisation du FC Porto passe et passera par ses jeunes, dont le talent ne demande qu’à pouvoir s’exprimer.

Plus d'informations dans Football au Portugal