Nous suivre

Seleção

Le Portugal colle une manita au Luxembourg

Première des trois “finales” remportées pour le Portugal, qui s’est imposé cinq buts à zéro face au Luxembourg.

Portugal

Qualifications Coupe du Monde 2022 – Trois jours après leur succès tranquille lors de la réception du Qatar, les hommes de Fernando Santos se sont facilement imposés face au Luxembourg. Une victoire sans fioriture qui garantit au Portugal d’accéder au minimum à la phase de barrages, sans lui promettre la première place pour autant.

En mars dernier, c’était au bout d’une rencontre frustrante, comme souvent avec le Portugal, que la Seleção avait réussi à s’imposer au stade Josy Barthel. Mené au score, il avait fallu compter sur un Pedro Neto en grande forme pour permettre au Portugal d’empocher les trois points. Une victoire très importante compte tenu de la pression mise par la Serbie, mais qui ne faisait que repousser les limites auxquelles cette équipe est souvent confrontée dans le jeu, et que Fernando Santos peine à gommer. Sept mois plus tard, les Portugais retrouvaient les Luxembourgeois, à Faro cette fois-ci, au cours d’une rencontre qui a très rapidement rendu son verdict.

Dix-sept minutes de folie

Au coup d’envoi, le Portugal affichait un onze disposé en 4-3-3, avec un trio d’attaque composé d’André Silva, Cristiano Ronaldo et Bernardo Silva. Comme attendu, cette configuration a en quelque sorte condamné le côté gauche portugais, puisque André Silva était contraint d’y évoluer, tandis que Ronaldo retrouvait sa position préférée, à savoir dans l’axe. Leur association n’avait pourtant rien d’une mauvaise idée. Ces deux-là ont prouvé à plusieurs reprises qu’ils pouvaient se montrer complémentaire dans un 4-4-2. Mais dans ce dispositif mis en place, l’attaquant de Leipzig s’est retrouvé exilé sur le côté gauche, et est totalement passé à côté de son match.

Ce problème, évitable au vu de la présence de Gonçalo Guedes et Rafael Leão sur le banc, a néanmoins parfaitement été éclipsé par l’activité prépondérante sur le côté droit. Bernardo Silva, impliqué sur deux des trois premiers buts, a fait passer un sale quart d’heure à son vis-à-vis du soir, qui se retrouvait alors submergé quand João Cancelo ou Bruno Fernandes venaient apporter le surnombre.

Après dix-sept minutes de jeu seulement, le Portugal dominait largement la rencontre trois buts à zéro, grâce à un doublé de Cristiano Ronaldo sur penalty, et une frappe bien croisée par Bruno Fernandes. Cette entame de match venait rapidement mettre les portugais à l’abri, tandis que le Luxembourg voyait ses dernières chances de qualification s’envoler. Gerson Rodrigues avait beau demander à ses coéquipiers de revenir mentalement dans le match, il n’a réussi à obtenir d’eux, qu’un regain de confiance défensif, tandis que le Portugal n’attaquait plus avec autant de vigueur.

Ronaldo célèbre
Cristiano Ronaldo célèbre, comme à l’accoutumé. (Photo by Carlos Rodrigues/Getty Images)

Vlahovic prolonge l’incertitude

Les vingt premières minutes de la seconde période n’ont pas été si différente des vingt-cinq dernières de la première. Le Portugal ne forçait pas et le Luxembourg semblait dans l’incapacité totale de marquer le moindre but. Sur corner, João Palhinha est parvenu à tromper le gardien de la tête, tandis qu’à trois minutes du terme, Ronaldo venait inscrire un triplé, le dixième de sa carrière en sélection. Face à une adversité somme toute modeste, les Champions d’Europe 2016 ont néanmoins le mérite d’avoir su maîtriser la partie de bout en bout, et de coller une manita non-négligeable.

Parallèlement à cette rencontre, la Serbie accueillait quant à elle, l’Azerbaïdjan, qui sauf jouer les trouble-fêtes, n’espérait plus rien. Si l’on a pu croire un instant à l’exploit des hommes de Gianni De Biasi, qui tenaient le nul à la mi-temps, Dusan Vlahovic est venu inscrire son second but de la rencontre dès la reprise, avant que Dusan Tadic ne vienne définitivement sonner le glas (3-1).

Avec une rencontre en plus, la Serbie reste donc première du groupe A, avec un point d’avance sur le Portugal. Les deux équipes s’affronteront en novembre prochain, après que la Seleção se soit rendue en Irlande, pour disputer très certainement la grande finale de ce groupe.

Plus d'informations dans Seleção