Nous suivre

Football au Portugal

Maritimo – Benfica : Otamendi de nouveau coupable lors de la victoire

Maritimo - Benfica : Otamendi de nouveau coupable lors de la victoire

Au coup d’envoi du match, Benfica se trouve à la 3e place du championnat à 3 points du second Braga et à 7 points du Sporting Portugal, leader. En revanche Maritimo est avant-dernier de Liga Nos. La rencontre a priori très déséquilibrée s’est finalement transformée en casse-tête pour Benfica.

Otamendi une nouvelle fois coupable

Une rencontre d’abord ultra dominée par les aigles, Maritimo ne réussit pas à dépasser le rond central. Voici comment résumer les 10 premières minutes. Malgré une superbe frappe d’Everton qui vient s’écraser sur le haut de la barre, la domination reste tout de même assez pauvre en frappes dangereuses. Cependant, Otamendi va encore une fois mettre Benfica dans une situation délicate.

Alors que les aigles tentent de se rassurer défensivement depuis plusieurs matchs, Otamendi va une nouvelle fois offrir un but à l’adversaire. En effet sur un ballon dégagé par la défense de Maritimo, l’Argentin se retrouve pressé par Pinho. Comme deviné, le défenseur Lisboète va adresser une passe digne d’un nourrisson à Vlachodimos. Pinho ayant pressenti l’erreur récupère le ballon et ne se gêne pas pour envoyer le ballon au fond des filets, grâce à une magnifique balle piquée au-dessus du portier grec. Benfica se retrouve mené sur la première action dangereuse du relégable.

Pizzi de nouveau décisif

Après l’ouverture du score du Maritimo, les « encarnados » ont eu énormément de mal à redonner du rythme au match, souvent arrêter par des joueurs adverses souvent au sol, en demande de soins. Puis sur un magnifique mouvement collectif entre Everton et Grimaldo, le capitaine reçoit le ballon dans la surface. Il contrôle le ballon du pied droit, avant de crucifier le gardien du Maritimo d’une belle frappe à ras de terre avec son pied gauche. La demi heure de jeu passée, les deux équipes se retrouvent de nouveau à égalité.

Everton: Le réveil du brésilien

Depuis quelque temps, les prestations du numéro 7 étaient critiquées par les supporters. Visiblement les mots durs adressés à l’ailier, lui ont permis d’élever son niveau de jeu. Il finit par être considéré comme l’un des meilleurs joueurs sur la pelouse avec Rafa et Grimaldo, à la mi-temps.

Au retour de la pause, les hommes de Jorge Jesus reviennent avec la même envie d’attaquer la cage adverse, et cela va se concrétiser à la 51e minute. Waldschmidt décale Grimaldo qui trouve Everton dans la surface, il va tout d’abord se débarrasser du défenseur à l’aide d’un magnifique crochet intérieur, avant de finir d’une frappe placée du plat du pied.

Une fin de match peu rassurante

Suite au dernier but de la rencontre, Maritimo se met à presser plus haut afin d’essayer d’égaliser. Cette mentalité permet notamment de voir un match beaucoup plus disputé et équilibré. Jorge Jesus conscient des faiblesses défensives de son équipe décide d’abord de faire rentrer Samaris à la place de Seferovic et Gonçalves remplace Gilberto une nouvelle fois en difficulté. La pression se fait de plus en plus sentir et le coach décide même, en fin de match, de rentrer Jardel à la place de Pizzi pour assurer la victoire. Malgré les offensives adverses, Benfica va réussir à amener les 3 points de Madère. Un fait d’arme décisif dans la course au titre déjà bien engagée.

Plus de publications
Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Plus d'informations dans Football au Portugal