Nous suivre

Seleção

Renato Sanches doit-il être un titulaire indiscutable en sélection ?

Les yeux du monde entier sont de nouveau rivés sur Renato Sanches après sa prestation face à la France.

renato sanches

Cinq ans après s’être révélé aux yeux de l’Europe (et du monde entier), Renato Sanches est de nouveau en train de s’illustrer sous le maillot de sa sélection. Après deux entrées en jeu concluantes, son dernier fait d’arme, face aux champions du monde, n’a laissé personne indifférent. De quoi lui garantir une place dans le onze portugais ?

Parmi les milieux de terrain sélectionnés par Fernando Santos, aucun ne ressemble de près ou de loin à Renato Sanches. Puissant, technique, capable de gagner des dizaines de mètres balle au pied et généreux dans ses efforts défensifs à la perte du cuir; le Lillois apporte énormément par sa mobilité et son volume de jeu. Avec l’expérience, et les clubs par lesquels il est passé, il a même su corriger l’un de ses plus gros défaut, à savoir sa science tactique, qui lui faisait parfois avoir un positionnement aléatoire sur le terrain. 

Renato Sanches, reculer pour mieux sauter ?

En 2016 déjà il était parvenu à gagner sa place de titulaire en cours de tournoi, à tout juste 18 ans. Son entrée face à la Croatie, en huitième de finale, avait grandement aidé l’équipe à se sortir du piège tendu par Modric et les siens. Cette fois-ci, c’est face à la France mercredi dernier, que le portugais vient sûrement de se l’adjuger. Face au tandem Pogba-Kanté, le milieu qui a le plus brillé, c’est bien lui. Ses deux vis-à-vis du soir sont pourtant de sacrés clients; mais au royaume de l’entrejeu, Sanches est roi.

Renato Sanches et un fan
Renato Sanches et un fan (Portugal-Croatie EURO 2016)

Avec Fernando Santos aux commandes, la Seleção se retrouve à être une équipe parfois trop attentiste. Le sélectionneur réfute cette idée, mais il est pourtant clair que l’adversaire conditionne énormément la production de l’équipe. C’est alors dans ce genre de configuration, que les services de Renato sont les plus importants, car ce dernier, par son imprévisibilité, est capable de changer à lui tout seul la face de son équipe.

Ses blessures, ses moments de moins bien, son temps de jeu très réduit au Bayern, sont quelques-uns des facteurs qui ont constamment ralenti sa progression. Les années sont passées, les amateurs de football ont douté de ses capacités, mais le projet du LOSC a su l’extirper de ces moments de galère, pour que le natif de Lisbonne soit fin prêt pour défendre les couleurs de sa patrie à nouveau.

Plus de publications

Plus d'informations dans Seleção