Nous suivre

Analyse

Portugal : analyse de la liste de Fernando Santos

25 joueurs, 3 rencontres à venir, Fernando Santos et le Portugal préparent l’Euro et la Coupe du Monde.

Afin de disputer les trois premières rencontres de la phase de qualification à la Coupe du Monde 2022, Fernando Santos a communiqué sa liste des sélectionnés. Coutumier du fait, il a convoqué 25 joueurs, dont Rui Patricio.

Quatre mois après la dernière trêve internationale, la sélection portugaise reprend du service. Ce jeudi 16 mars, après Rui Jorge pour les U21, ce fut au tour de Fernando Santos de nous livrer sa liste tant attendue. À quelques mois de l’Euro, qui se tiendra exceptionnellement lors d’une année impaire, cette liste nous donne une idée des joueurs qui pourraient la disputer. Entre nouveautés, confirmations, retours et absences de marque, que pouvons-nous en tirer ?

Des derniers remparts de qualité

Côté gardiens, Anthony Lopes, qui a longtemps boudé mis de côté la sélection pour se recentrer sur sa famille et son club, est bien présent. Rui Silva, considéré comme l’un des meilleurs gardiens du championnat espagnol, est également de la partie. Plus surprenant, Rui Patricio a également été convoqué. Sorti blessé après un choc violent contre le genou de son coéquipier Conor Coady, sa présence avait été remise en question. Plus de peur que de mal donc.

Une arrière-garde solide

Chez les centraux, Domingos Duarte vient conforter sa place, au détriment de Rúben Semedo, et ainsi compléter le quatuor composé de lui-même, Rúben Dias, Pepe et José Fonte. À gauche, Raphaël Guerreiro, pourtant blessé, à bel et bien été appelé. En doublure, c’est l’un des nouveaux, Nuno Mendes, qui a été convoqué par le sélectionneur. À seulement 18 ans, le sportinguista est récompensé pour ses prestations chez l’actuel leader de Liga NOS. Il a ainsi été préféré à Mario Rui, dont la situation du côté de Naples est assez ambiguë. Nuno Sequeira est quant à lui de nouveau snobé.

Cédric Soares, vêtu du maillot third d’Arsenal

Côté droit, João Cancelo, qui brille sous le maillot des Sky Blues, est logiquement appelé, tandis que Cédric Soares, plus convoqué depuis fin 2018, réalise son grand retour au sein de la sélection. Régulièrement titulaire chez Arsenal, il est logiquement préféré à Nelson Semedo, en grande difficulté à Wolverhampton. Ricardo Pereira, toujours pas totalement remis de sa blessure, a également été laissé sur la touche.

Un formidable entrejeu

João Palhinha, excellent depuis deux saisons en Liga NOS (à Braga, puis cette saison au Sporting) est appelé pour la première fois. Oublié en novembre dernier, Fernando Santos n’a pas répété deux fois la même erreur. Il est préféré à William Carvalho, longtemps considéré comme l’un des tôliers de la sélection, mais dont le niveau et le temps de jeu n’est absolument pas garanti chez le Real Betis.

João Palhinha sous le maillot du Sporting Clube de Portugal

Danilo Pereira, qui voit sa situation au PSG s’améliorer peu à peu, est bel et bien là. Sérgio Oliveira, héros face à la Juventus, est présent, tout comme le très apprécié Renato Sanches. Quatre joueurs auxquels s’ajoutent les habitués João Moutinho, Bruno Fernandes, Bernardo Silva et Rúben Neves.

De fabuleux offensifs

6 attaquants ont été appelés par Fernando Santos. La star de la sélection, Cristiano Ronaldo est évidemment au rendez-vous, tout comme João Félix, dont la situation en club est quelque peu tendue. Diogo Jota revenu de blessure, Pedro Neto et André Silva, qui brille du côté de Frankfurt, sont également sélectionnés. Rafa Silva, pourtant pas à son meilleur niveau, complète cette longue liste de 25 joueurs.

Face à l’Azerbaïdjan, la Serbie et le Luxembourg, le Portugal se doit impérativement de prendre les neuf points en jeu. Le statut d’outsider qui a longtemps été le sien n’est plus d’actualité. Les temps ont changés et l’échec d’avoir fini second de son groupe de qualification à l’Euro ne doit pas se réitérer.

Plus d'informations dans Analyse