Diogo Abreu : « Mon joueur référence dans le football ? Bruno Fernandes ! »

Diogo Abreu

Diogo Abreu, milieu offensif du FC Porto et des U17 du Portugal, a accepté de se confier à nous. De sa relation au football, jusque sa saison 2019/2020 qu’il juge compliquée, en passant par le but libérateur de Kelvin, c’est un entretien intéressant et complet que l’on vous propose aujourd’hui.

Premièrement, je tiens à te remercier au nom de toute l’équipe d’As Quinas pour avoir accepté notre invitation. Peux-tu te présenter.

C’est moi qui vous remercie. Je suis Diogo Abreu, je suis né le 4 janvier 2003, et j’aime le football depuis tout petit. J’ai commencé à jouer au Paços Ferreira avant de rejoindre le FC Porto vers 7/8 ans.

– SES DEBUTS –

Parles-moi un peu du temps que tu as passé au Paços Ferreira.

J’ai toujours joué avec des joueurs plus âgés que moi là-bas, c’était une très bonne expérience, ça a été mon premier club , et j’en garde de très bons souvenirs. Outre le côté football, c’est la ville dans laquelle je vis actuellement.

Comment es-tu arrivé au FC Porto ?

Lorsque j’étais en U9 au Paços, j’étais souvent très bon et je marquais beaucoup de buts. Un jour, un scout de Porto est venu parler à mon père, j’ai participé aux tournois d’été avec eux, puis j’ai rejoins le club en U10 la saison d’après.

Et ensuite, comment ça s’est passé pour toi ?

Très bien, j’ai quasiment toujours joué, j’ai été nommé capitaine un an et demi après mon arrivée, je me suis vraiment bien adapté. C’est un club que j’adore, donc ça a été facile pour moi.

Diogo Abreu : « Mon joueur référence dans le football ? Bruno Fernandes ! »

Comme tu l’as dis, tu as très vite été nommé capitaine au FC Porto mais également en sélection. Dès ton premier match en compétition officielle avec les U17 Portugais l’entraîneur te donne brasard (contre la Géorgie) , tu ressens quoi à moment-là ?

Être capitaine c’est une énorme sensation, encore plus en sélection. Ce souvenir restera gravé dans ma mémoire pour toujours. C’est symbolique pour moi, et être reconnu par mon entraîneur comme étant apte à être le capitaine de mon pays, c’est vraiment top.

Qu’est-ce qu’un bon capitaine selon toi ? Pourquoi est-ce qu’on choisi de te nommer toi ?

Un capitaine c’est un joueur qui a de grosses responsabilités et qui doit ensuite les retransmettre à l’équipe. Il doit orienter l’équipe, dans les bons comme dans les mauvais moments, il doit être le leader. Je penses qu’ils me choisissent parce qu’ils voient en moi les caractéristiques que je t’ai cité, je sais être présent lorsque mes coéquipiers ont besoin de moi.

– UNE SAISON COMPLIQUÉE –

Cette saison tu as joué avec les U19, parles-moi de tes accomplissements, de tes difficultés.

Ce fut une saison difficile car étant encore un U17, j’ai dû jouer avec l’équipe U19 . Ça a été une saison durant laquelle j’ai constamment évolué , j’ai joué mon premier match en Youth League, ça a été vraiment un super moment. Malheureusement je n’ai pas su faire preuve de beaucoup de régularité. Je suis redescendu jouer un match en catégorie U17 durant lequel j’ai directement marqué. Au niveau de la sélection, j’ai fais de très bon match, nous étions très confiant dans le fait que nous allions jouer le championnat d’Europe, mais le virus ne nous a pas permis cela.

Comment peux-tu expliquer tes difficultés de cette saison ?

Je ne sais pas, déjà je n’ai pas joué beaucoup. Pourtant je travailles beaucoup, j’ai les qualités requises, mais ce sont les choix du coach. Je n’ai plus qu’à travailler encore plus, pour jouer davantage.

Comment se déroule tes entraînements durant le confinement ?

Nous avons un plan d’entraînement qui est mis à notre disposition. Deux fois par semaine, le coach nous appelle tous via l’application Zoom et nous nous entraînons donc ensembles.

Quelles sont tes objectifs dans ta carrière ?

Aller le plus loin possible, à commencer par jouer avec l’équipe principale du club, puis de prendre part aux plus grandes rencontres !

Tu as une référence dans le football ?

Bruno Fernandes. J’essaye de lui ressembler dans ma manière de jouer. Il vit tous ses matchs avec passion, il attaque autant qu’il défend, il marque, il fait marquer. Dès lors qu’il récupère la balle, il se projette rapidement pour conclure l’action. C’est un joueur complet, je l’admire vraiment beaucoup.

Diogo Abreu : « Mon joueur référence dans le football ? Bruno Fernandes ! »

– LA LIGUE 1 ? UNE POSSIBILITÉ –

Quelle est ta vision du football actuel ?

C’est un sport qui implique beaucoup d’aspect, c’est très complique d’arrivée au top mais je suis focalisé sur mes objectifs et je suis persuadé que je vais réussir.

Et tu penses quoi de son évolution ?

On devient professionnel de plus en plus jeune, les enfants de 13/14 ans doivent déjà être prêt, ont déjà des contrats avec des marques. Pour moi c’est très prématuré, on donne beaucoup trop de responsabilités aux jeunes… mais c’est la réalité.

Tu penses qu’un joueur comme Kylian Mbappé a initié cette nouvelle tendance ?

Il en fait parti oui, mais avec d’autres jeunes également.

Il évolue actuellement en Ligue 1, c’est un championnat qui pourrait t’intéresser ?

Oui, il fait parti des tops championnats, et c’est parmi les meilleurs que je veux jouer. Mais je préfères La Liga et la Premier League, j’apprécie vraiment le jeu qui y est déployé, ça joue très bien et très vite. J’aime voir les matchs de Liverpool, de Manchester City, d’United ou du Real Madrid.

Y a-t-il un match en particulier qui t’as marqué dans ta jeune carrière ?

Je dirais deux plutôt, d’abord ma première sélection. Ça a été une très belle sensation d’entendre résonner l’hymne national portugaise dans le stade pour la première fois. Ça a été un très bon match pour nous, puisque l’on gagnait 5-0 à la mi-temps face à la Norvège. Au coup de sifflet j’ai cru que j’allais mourir tellement il faisait chaud (rires), mais c’était vraiment un super match.

Ensuite mon premier match en Youth League, bien que ce fut un peu « du rêve au cauchemar ». J’ai commencé titulaire aux côtés d’énormes joueurs comme Levi, Afonso Sousa, Tomas Esteves ou Fabio Vieira. Malheureusement je suis sorti dès la 30e minute à cause d’une blessure au ligament collatéral interne du genou. Mais c’était 30 magnifiques minutes, avec de l’intensité et de la qualité.

Diogo Abreu : « Mon joueur référence dans le football ? Bruno Fernandes ! »

Tu regardes un peu la Liga Revelaçao ? Que penses-tu du fait que le FC Porto n’ai pas d’équipe dans cette compétition ?

Pas beaucoup, mais ça m’arrive. Je penses que ça aurait aidé, le niveau est meilleur que chez les U19, ça aurait pu être un bon tremplin pour rejoindre l’équipe B.

Pour terminer, quel est le match que tu as regardé qui t’as le plus marqué ?

J’ai là aussi deux matchs en tête, le retour de Porto face à l’AS Roma, la saison dernière en Ligue des Champions et le Classico face à Benfica remporté en 2013 sur un but de Kelvin à la 92e minute, j’étais au stade, j’ai explosé de joie !

Nous tenons très sincèrement à remercier Diogo pour avoir accepté notre invitation.

À lire aussi :

Tu as aimé l'article ? Partage le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

LAISSE UN COMMENTAIRE

Plus d'informations