Nous suivre

Seleção

Portugal – France : une finale et une revanche

Portugal - France : une finale et une revanche

Ce soir à 21 heures, le choc entre le champion du monde et le champion d’Europe en titre décidera de l’issue du groupe 3 en Ligue des Nations. Les deux équipes sont au coude à coude, avec 10 points chacune en tête du classement, loin devant la Croatie (3 points). Un match à enjeu pour les deux sélections, qui cherchent un match référence afin de confirmer leurs statuts de favoris en vue de l’Euro.

Encore un match fermé ?

C’est ce que redoute les spectateurs. Après une finale de l’Euro 2016 muselée par l’enjeu et une première confrontation en Ligue des Nations qui s’est achevé sur le score de 0 – 0… Le spectacle proposé n’était pas à la hauteur du talent qui règne parmi les deux nations.

Si le Portugal s’est affranchi de l’étiquette qu’on lui avait collé en 2016 avec une belle armada offensive (Cristiano Ronaldo, Jota, Bernardo Silva, Bruno Fernandes, Félix…) ce n’est pas le cas pour les tricolores. En effet, l’Équipe de France et ses principes de jeu font l’objet de critiques et de débats parmi les supporters. La défaite contre la Finlande cette semaine a ravivé les flammes. Les choix de Deschamps, de la liste des 23 à l’animation collective, sont contestés. Une victoire est donc impérative pour les Bleus, une équipe qui joue bien mieux sans pression médiatique.

Des absents de marque et une absence de leaders techniques.

Cependant, la France est privée de Kylian Mbappé. Absent de la feuille de match à cause d’une lésion à la cuisse contractée avec le PSG. La France perd donc un de ses principaux atouts offensifs mais Kingsley Coman pourrait prendre sa place. Olivier Giroud devrait sans surprise s’installer sur le front de l’attaque et joué le rôle de point d’appui pour Antoine Griezmann. L’attaquant du FC Barcelone est en manque de confiance. Un fait, cristallisé par les deux uniques buts inscrits par le joueur des blaugranas. À l’image de Raphaël Varane, en grande difficulté avec le Real Madrid.

Du côté du Portugal, Domingos Duarte et, surtout, Renato Sanches (forfait sur blessure) sont écartés. L’apport du milieu ressuscité du LOSC aurait pu être déterminant dans l’entrejeu. Une véritable perte pour la Seleção au vue de sa performance lors du match contre l’Andorre, signée d’une réalisation. Il aurait pu débloqué une bataille pour la terre du milieu qui s’annonce déterminante.

Les feuilles de matchs des deux équipes et à retrouver ici.

Fernando Santos et Didier Deschamps : la victoire ou rien.

Le match a déjà démarré en conférence de presse, les deux sélectionneurs n’ont qu’un seul mot pendu à leurs lèvres : victoire. Par-delà le résultat, Fernando Santos n’a tout de même pas tari d’éloges lorsqu’il évoquait les Bleus. Il en va de même pour Didier Deschamps : « C’est une équipe complète. Elle n’est pas championne d’Europe pour rien. Elle fait partie des meilleures nations, oui. »

Dernièrement, Santos a insisté a de nombreuses reprises sur le « respect » qu’a obtenu le Portugal par le biais de ses performances. Ayant toujours porté une réputation d’outsider derrière leur écusson. Le Portugal pourrait, en cas de victoire lors de cette confrontation, enfin être considéré comme l’un des favoris de la prochaine compétition internationale.

À lire aussi :

Plus de publications
2 Commentaires

2 Comments

  1. Pingback: Fernando Santos : "Je n'aime pas perdre"

  2. Pingback: Suarez : "João Félix peut beaucoup m'aider"

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Plus d'informations dans Seleção